Retour en Tunisie. Une terre de contrastes à deux heures de la Bretagne au Seabel Alhambra... - Le Télégramme. 16 Novembre 2011.

Publié le par J2M Com

Le-Télégramme

 

À deux heures de vol de la Bretagne, la Tunisie se révèle une destination à la fois familière et surprenante. Une terre de contrastes où les stations balnéaires branchées et animées côtoient les campements berbères perdus au milieu de nulle part...

 

Alhambra---Abjean.jpgQuatre jours de repos, pourquoi ne pas tenter la Tunisie ? Certes, les résultats des dernières élections peuvent poser question, mais côté tourisme, rien n'a changé dans le paysage. L'accueil est toujours aussi bien assuré et la destination toujours aussi agréable. Des champs d'oliviers à perte de vue, une terre ocre balayée par le petit vent qui souffle ce soir-là. Soudain le lac salé, mais le taxi file sur Port El Kantaoui, point de chute du séjour. La nuit tombe, la cité balnéaire surgit, étincelante des lumières des hôtels, des restaurants, des magasins encore ouverts malgré l'heure tardive. Et puis, dans un grand parc arboré, l'hôtel Seabel Alhambra, imposant, à l'architecture arabo-mauresque, tout blanc. Une première nuit, puis des massages au spa, un passage à la piscine, des bains de mer, des balades à la marina et dans les rues d'El Kantaoui: le programme, certes peu ambitieux, permet de se sentir tout de suite en vacances. On dépose sa fatigue et hop, on est prêt à découvrir la région… Lire la suite : cliquez ici.

Publié dans On en parle...

Commenter cet article