Ennahda : "la Tunisie rejette tous les extrémismes" - Tour Hebdo. 10 Novembre 2011.

Publié le par J2M Com

Tour-Hebdo.jpg

 

Ennahda poursuit son action pour recréer un climat de confiance dans le tourisme tunisien. Le secrétaire général du mouvement et très probable futur Premier ministre du gouvernement de coalition Hamadi Jebali a invité ce jeudi matin les principaux acteurs du secteur.

 

Une discussion franche de près de quatre heures, lors de laquelle Ennahda a donné quelques détails sur son projet et les professionnels exprimé leurs craintes et leurs attentes. La nécessité d'œuvrer pour rassurer la clientèle fait l'unanimité. L'urgence, pour Ennahda, est de "rétablir la confiance de nos partenaires étrangers afin de reprendre l'activité du secteur, à travers des campagnes publicitaires et promotionnelles intensives : éductours, participations aux salons, etc.".

 

"La clientèle est effrayée par l'arrivée au pouvoir des islamistes. Ils sont associés aux extrémistes, alors que ce n'est pas la mentalité d'Ennahda", estime Sihem Zaiem, de la Fédération tunisienne des agences de voyage (FTAV). "Notre principale recommandation à Ennahda, c'est de réagir rapidement, d'être ferme et de clarifier leurs positions chaque fois qu'il y a des actions de la part des extrémistes", abonde Amor Déhissy, vice-président de la FTAV.

 

Mohamed Belajouza, président de la Fédération tunisienne de l'hôtellerie (FTH) et PDG du groupe Seabel Hotels Tunisia, a dit sa satisfaction face à la "volonté du parti d'associer la profession à la prise de décision".

 

Hamadi Jebali a également esquissé des pistes de réformes, sur le long terme : constituer un comité pour examiner au cas par cas les nombreux cas d'endettement des hôteliers, diversifier le produit et la clientèle, ouvrir le ciel aux compagnies étrangères tout en soutenant Tunisair, créer une structure nationale de formation en partenariat avec les professionnels, etc.

 

Ces réformes structurelles ne pourront se faire qu'après les élections législatives, a toutefois précisé Hamadi Jebali.

 

Ennahda a également réaffirmé son intention de respecter les règles démocratiques, l'alternance politique, les libertés individuelles. "La société tunisienne convergera vers le centre, c'est la nature de la Tunisie d'être modérée et de rejeter les extrémismes", a lancé Hamadi Jebali, applaudi à plusieurs reprises.

 

Retrouver l'article : cliquez ici.

Publié dans On en parle...

Commenter cet article